supratec

SUPRATEC accompagne son client Safran Aircraft Engines (SAE) dans la montée en cadence de la production des moteurs en proposant un équipement de manutention novateur, baptisé eRoll.

Avec le succès commercial du secteur aéronautique, Safran Aircraft Engines a souhaité adapter et optimiser ses équipements de production afin de soutenir la montée en cadence continue de la production des moteurs.

Dans ce cadre le constructeur s’est appuyé sur l’expertise de Supratec pour améliorer une phase critique de son processus de production, à savoir le déplacement des moteurs jusqu’au banc de test.

Moderniser et automatiser le process

Jusqu’à ce jour, les opérations de déplacement s’effectuaient soit à l’aide d’un chariot uniquement, ou associé à l’utilisation du palan de l’atelier de production. Dans les deux cas, la méthode nécessitait la mobilisation de 3 compagnons pour manipuler le chariot, la disponibilité du palan le cas échéant et un temps significatif.

Chargé par SAE de modifier le chariot existant, SUPRATEC a dépêché un pool d’experts sur place pour étudier l’environnement de production et échanger avec les compagnons. En s’appuyant sur son savoir-faire et son expérience dans l’intégration de technologies de manutention novatrices telles que les véhicules à guidage automatique (AGV), le bureau d’études SUPRATEC a conçu un nouveau produit, l’eRoll.

Des opérations simplifiées et sécurisées

L’eRoll est un moyen de déplacement intégrant notamment un système AGV, un dispositif « monte & baisse » et une capacité de détection pour un positionnement précis en automatique. Il est peut ainsi, de façon autonome et automatisée, se placer sous le chariot équipé du moteur (environ 2 tonnes), avant de le déplacer dans l’atelier et de le transférer jusqu’au banc de test.

Ce système procure à SAE des bénéfices importants sur les plans opérationnels et de la sécurité. En plus de réduire de façon significative le temps dédié à cette phase du processus de production, il présente l’avantage de ne requérir qu’un seul compagnon et d’offrir davantage de flexibilité dans le déplacement des moteurs, pour :

  • Atteindre des zones non couvertes par le palan,
  • Opérer de manière autonome au sein d’ateliers complexes
  • Réduire les risques de chute de pièces et limiter les aléas de Santé-Sécurité au Travail (SST) pour les opérateurs.

Avec cette première version de l’eRoll, Supratec a l’ambition de créer toute une gamme de véhicules autonomes pour répondre aux besoins d’ergonomie, de productivité et de flexibilité des grands acteurs industriels à l’international.